Easy-Thonon : les bons plans du Léman en packs tout compris !
Mon panier
x
Votre panier est vide
Météo Webcam
Réservez votre pack EASY-THONON
Votre réservation »
Date d'arrivée*
Nombre de nuits*
Nombre d'adultes*
Enfants de -12 ans*
 
Mont Blanc Tourisme

Mont Blanc

Le Mont Blanc (Monte Bianco en italien), dans le massif du Mont-Blanc, entre le département de la Haute-Savoie (France) et la vallée d'Aoste (Italie), est le point culminant de la chaîne des Alpes.

Avec une altitude de 4 810,90 mètres, il est le plus haut sommet d'Europe occidentale.

 

Situation

A une centaine de kilomètres à peine , au départ de Thonon-les-Bains, le mont Blanc s'élève au cœur du massif du Mont-Blanc et constitue le point culminant de la chaîne des Alpes.

 

C'est également le plus haut sommet d'Europe occidentale, ce qui lui vaut le surnom de Toit de l'Europe.

Il se situe à cheval entre la France et l'Italie, au sud de Chamonix-Mont-Blanc (Haute-Savoie, 200 kilomètres à l'est de Lyon) et au nord-ouest de Courmayeur (vallée d'Aoste, 150 kilomètres au nord-ouest de Turin).

 

Il domine les fameuses aiguille du Midi au nord et Grandes Jorasses au nord-est, et alimente directement le glacier des Bossons vers la vallée de l'Arve. Depuis le sommet du mont Blanc, il est possible de voir ou d'apercevoir quatre massifs montagneux : le Jura, les Vosges, la Forêt-Noire et le Massif central.

 

A propos du Mont Blanc...

Le mont Blanc est le plus haut sommet d'Europe occidentale.

Son altitude, longtemps estimée à 4 807 m. a récemment été réévaluée à plus 4 810 m. (l'altitude donnée  est toujours celle de l'épaisse couche neigeuse coiffant la cime).

Du sommet jusqu'à mi-hauteur, il est recouvert de « neiges éternelles » (de 15 à 23 mètres d'épaisseur). Le sommet rocheux, lui, culmine à 4 792 mètres et il est décalé de 40 mètres à l'ouest par rapport au sommet, d'après les instruments radar et des carottages.

 

Au sommet, la vitesse du vent peut atteindre 150 km/h et la température -40 °C.

Les conditions météorologiques peuvent changer très rapidement (neige, brouillard).

Le vent renforce l'effet de froid (effet de Windchill) : la température apparente chute de 10 °C tous les 15 km/h de vent. le vent peut contribuer à lui seul à l'échec d'une ascension, même par des professionnels...

 

Le mont Blanc est représentatif de la géologie du massif : il est constitué de granite aux parois abruptes à l'est et au nord tandis que le pluton est recouvert de gneiss à l'ouest et au sud. Il se situe donc à la jonction entre ces deux masses rocheuses cristallines, le sommet lui-même, entièrement sous la neige, étant très certainement constitué de gneiss.

 

  • Faune et flore

Dans les Alpes, les névés persistent au-delà de 2800 mètres d'altitude. Les premières pentes du mont Blanc se situant vers 3500 mètres, elles se trouvent donc au-delà de la limite de l'étage nival. Le manteau neigeux important et les conditions climatiques extrêmes rendent les conditions de vie des espèces végétales et animales presque impossibles.

 

Pourtant, aux altitudes les plus basses ou dans les creux de falaises abrités, certaines plantes arrivent à subsister comme la renoncule des glaciers que l'on trouve jusqu'à 4 000 mètres. Cependant, la flore se limite essentiellement à des mousses et lichens.

 

Les mammifères ne peuvent pas vivre dans les conditions décrites, contrairement à certaines espèces d'oiseaux : chocards à bec jaune, lagopèdes, accenteurs alpins et autres niverolles alpines.

 

 

  • L'ascension

De nos jours, ce sommet accueille des centaines d'alpinistes par an et est considéré faussement comme une ascension longue mais facile pour peu que l'on soit bien entraîné et habitué à l'altitude. Cette impression est renforcée par le fait que lorsqu'on se trouve à l'aiguille du Midi, par beau temps, le mont Blanc peut paraître comme « une aimable colline enneigée », 1 000 mètres plus haut.

 

 
Cependant, chaque année, le massif du mont Blanc fait de nombreuses victimes (5 à 7 par an rien que par la Voie Royale).

 

C'est une course qui nécessite d'avoir un minimum de connaissances de la haute montagne et qui ne doit pas être faite sans être accompagné par un guide ou pour le moins par une personne compétente, ni sans un équipement adéquat.

Il s'agit d'une course réellement longue qui présente des passages délicats comme le couloir du Goûter avec des chutes de pierres ; de plus, une nuit dans le refuge est une condition minimale pour s'habituer à l'altitude et être moins exposé au redoutable mal aigu des montagnes qui peut entraîner la mort.

L'ascension demande une technique spécifique en alpinisme qu'il ne faut pas négliger : préparation de fond 3 mois avant le départ, usage des crampons et piolet, progression avec encordement, acclimatation à l'altitude.

 Malgré tout cela, 2 000 à 3 000 personnes réussissent l'ascension chaque année.

 

 

En savoir plus...

Consultez les sites officiels de nos partenaires !
  • Office de Tourisme de Saint-Gervais-Mont-Blanc

25 rue du Mont Blanc

74170 Saint Gervais les Bains

Tél.: 04 50 47 76 08 

Mail : welcome@st-gervais.net

Site : www.st-gervais.net

 

 

  • Office de Tourisme de Chamonix Mont-Blanc

85, place du Triangle de l'Amitié

BP 25

74400 Chamonix Mont-Blanc

Ouvert tous les jours de 09h00 à 12h30 et de 14h00 à 18h00, sauf les dimanche après-midi.

Tel.: +33 450 53 00 24
Fax : +33 450 53 58 90

Mail: info@chamonix.com

Site : www.chamonix.com

 

 

  • Compagnie du Mont-Blanc

35, place de la Mer de glace

74400 Chamonix

Ouvert tous les jours (8h à 18h en saison et 8h30 à 17h hors saison)

Tel : +33 (0)4 50 53 22 75

Site : www.compagniedumontblanc.fr